Depuis que mon métier a pris fin, je n'avais pas repris mon aiguille. Mais ma vieille maman , que tout le monde appelle Mayou, et qui en fait s'appelle Maria vient de fêter ses nonante ans et je lui ai brodé ceci:

 

08

 

Ce qui me fait plaisir, c'est que malgré ses pertes de mémoires grandissantes, elle ne cesse de me dire que ça lui a fait plaisir que j'ai fait ça pour elle.

C'est difficile de voir sa mère vieillir. Elle n'a aucune maladie...mais l'âge est là. Elle est capable de réciter une fable de La Fontaine apprise dans sa jeunesse et peut encore avoir une conversation assez cohérente... du coup, quand son esprit dérape, j'ai du mal... j'oscille agacement et tristesse.

Mais on est le 15 août et...le soleil brille !!!!